photo de la galerie 2 de l'école d'art de Mulhouse      

 

Workshop de Séverine Hubard
Enseignant référant : Sylvie Jouval
Session 3 (du 10 au 14 mars 2008)

Atelier "construction"
Le projet du workshop prend la forme d'un atelier de construction avec pour destination le hall d'entrée
de l'école et la galerie 2,
construction qui sera fonctionnelle en vue du repas lors de la soirée TRANCHE DE QUAI.
Pendant la premi¸ère partie de la soirée, les chaises réalisées sont présentées sur des étagè¸res
tel un stock de magasin ou d'atelier.
Pendant le moment du repas, les participants sont présents pour distribuer les chaises aux spectateurs.
Le lendemain, les chaises sont détruites et jetées à la benne.

Voir toutes les chaises / See all the chair

Voir les étapes du travail / See the workshop in progress


Neuf étudiants participants ( = une équipe) pour un total de 62 chaises

Aurore (1ière année)
Élodie (1ière année)
Rachel (1ière année)
Atina (1ière année)
Sophie (1ière année)
Émilie (1ière année)
Jonathan Naas (1ière année)
Julie (3ième années)
David Kuhn (5ième années)

Construire en suivant une r¸ègle de construction :
Pas de croquis, pas de mè¸tre.

Rè¸gle N°0 : construire une chaise, un si¸ège, un tabouret ou un banc
R¸ègle N°1 : n'utiliser que des angles droits
Rè¸gle N°2 : ne pas utiliser un seul angle droit
Rè¸gle N°3 : assembler les morceaux du plus petit au plus grand
Rè¸gle N°4 : préparer une série de piè¸ces identiques et construire avec
(que des carrés, que des triangles, que des formes courbes)
R¸ègle N°5 : construire avec un maximum de six vis
R¸ègle N°6 : Insérer un matériaux autre que le bois
R¸ègle N°7 : construire avec un stock imposé (planche de la même série ou pas)
R¸ègle N°8 : construire avec un stock imposé sans recouper
R¸ègle N°9 : s'inventer sa propre rè¸gle
(exemple : utiliser un dossier de chaise pour faire une assise)
R¸ègle N°10 : Pas de gâchis : utiliser les chutes de bois restant sans les recouper

Un grand merci à Emmaüs Cernay qui nous a fourni les matériaux.

le but de l'exercice : que les étudiants évacuent la peur de construire et découvrent que
tout est faisable avec les matériaux et les outils du bord et de l'énergie.